Hunter X Hunter Dreams Index du Forum
FAQ     Rechercher     Membres     Groupes     Profil     Se connecter pour vérifier ses messages privés     S’enregistrer
Connexion



Topikaflood
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 32, 33, 34  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hunter X Hunter Dreams Index du Forum -> Membres -> Floodparty
Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 163
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 19:12 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Un message dans V pour Vendetta ?
L'enrobage est joli, le fond reste aussi infect, on nous présente un régime totalitaire qui ressemble à tant d'autres vus au cinéma, qui lutte contre l'intérêt de ses citoyens, comme c'est original.
On a un type sorti grandi d'une expérience qui a loupé ( encore plus original ) qui se sacrifie pour que le gentil peuple puisse avoir droit aux libertés ( encore plus original ), avec au passage un couplet sur le couple de lesbienne qui est censé nous tirer une petite larme à l'oeil, le tout en égratignant bien le catholicisme ( car n'oublions pas les enfants, curés = pédophiles c'est une science exacte, véhiculée par des individus quelque peu réfractaire au catholicisme, mais c'est un détail ).

La même propagande de merde.
De même pour watchmen que j'ai apprécié au niveau de la réalisation, avec la conclusion sur le mal nécessaire pour unir dans l'adversité, le sacrifice de centaines de millions d'innocents pour réunir ceux qui restent ensemble ( une ode au mondialisme au massage de la part d'Ozymandias ).

Le fait de passer de 1 à 2 sur une échelle allant jusqu'à 100, c'est une amélioration de 100%, en ce qui concerne les effectifs absolu, ce n'est qu'une évolution médiocre.
Ce n'est pas parce que tout est à chier, que ce qui sort un tout petit peu du lot devient pour autant de la qualité, de la merde à l'état brut et de la merde dans un bel emballage, c'est la même chose.
L'art n'est pas fait pour divertir, le principe même du blockbuster et du cinéma comme outil de divertissement au service d'une industrie qui observe ses parts de marchés est une absurdité sans nom.
_________________


Revenir en haut

Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Déc - 19:12 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

biscky
Double Hunter
Double Hunter

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2009
Messages: 1 423
Localisation: à l'ouest
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 00:10 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Halàlà.. Quand est-ce que j'ai parlé de message? là c'est toi qui a une interprétation très libre de mes propos. J'ai dit que ça permettait à l'oeuvre originale d'être portée, pas que ça permettait de faire passer un message (ce qui serait un peu raté d'ailleurs) mais j'ai trouvé V quand même bien badass, j'ai adoré le personnage élégant et les jolis arcs lumineux pour les mouvements de lames, sinon, tu parlais de Watchmen par rapport à quoi j'ai pas compris?


Et j'aurais plus nivelé ça de 1 pour marvel (l'effort d'avoir joué des rôles pour les acteurs) à 40 (la recherche, les critiques multiples..) pourcents (est-ce que vous pouvez me dire où est la touche pour mettre le symbole du pourcentage svp T.T) 


Qu'est-ce que tu n'as pas aimé dans Night Caller pour le détester à ce point?
_________________
http://lmvdld.wordpress.com/2014/03/15/prologue/


Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 163
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 06:50 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

A aucun moment c'est toi qui a parlé de message, mais c'est bien moi, car le but ultime de la propagande c'est de faire bouffer un message sans que tu ne veuilles en entendre parler, et c'est ce à quoi servent les films hollywoodiens, faire véhiculer la propagande de la pensée dominante ( si on peut appeler ça une pensée ).
Les films n'ont rien de plus subtil que les mégaphones relayant encore et encore la même idéologie dans les pays soviétiques, seule la forme change.

L'intégralité du cinéma actuel est formaté et entre dans des archétypes ultra définis, si bien que l'un est interchangeable avec l'autre, seule la forme change, et encore... pas toujours.

On passe bien de 1 à 2 sur l'échelle du talent.
_________________


Revenir en haut

biscky
Double Hunter
Double Hunter

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2009
Messages: 1 423
Localisation: à l'ouest
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 21:15 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

t'es gentil mais tu peux baser ce que tu dis sur une étude concrète? des exemples, des statistiques réelles, des témoignages? tu ne peux pas avancer ça dans le vent comme ça, démontre que ce que tu dis sous forme de vérité générale se base sur un raisonnement et des observations et non sur un avis purement subjectif et ultra-généraliste.
_________________
http://lmvdld.wordpress.com/2014/03/15/prologue/


Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 163
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 12:06 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Des statistiques faisant état des archétypes dans le cinéma.
D'accord....
Tu as été plus loin que le collège ? L'école primaire ?

Les statistiques sont relatives aux données quantitatives, j'en bouffe assez durant mes études pour le savoir, pas sur les tendances qualitatives, n'importe qui avec un dixième de bon sens comprendrait cela.
Quant aux généralités, elles permettent d'établir un cadre de réflexion sur un sujet, à défaut de pouvoir recenser l'intégralité du cinéma contemporain qui demanderait simplement à visionner des millions d'heure de films, noter les similarité entre chacun, et établir des archétypes pour valider la thèse.

C'est une généralité que de dire que tout le 93 est composé de racailles dans les cités, va y faire un tour et tu vas vite comprendre que généralité n'est pas un synonyme d'inexactitude.
 
Les tendances à la chiasse audiovisuelle dans le cinéma dit "mainstream" qui est le plus produit et le plus médiatisé sont effectives et constantes, le niveau de talent des réalisateur, des scénarios tous interchangeables et au ras du sol, c'est mauvais, c'est de la production formatées, standardisées et tant que les consommateurs e boufferont, ils n'ont aucune raison d'élever le niveau.
_________________


Revenir en haut

biscky
Double Hunter
Double Hunter

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2009
Messages: 1 423
Localisation: à l'ouest
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 17:41 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

tu généralises sans donner d'exemple, de justification ou de mesure, et on est censés écouter ce que tu dis ou te croire sur parole? le procédé me rappelle de la propagande, quoi que tu en dises. Pour info je vis dans le 93, j'ai l'air d'une racaille? les cités sont sans danger si tu arrives à te retenir d'insulter gratuitement tout le monde, ça fait 15 ans que je marche seule dans les rues et il ne m'est jamais rien arrivé. Le seul vrai crime du 93 c'est le style vestimentaire à chier mais c'est pas compris dans le code pénal.. Sinon, les statistiques au cinéma, c'est pas qualitatif en soi, mais si de nombreux critiques corrects ayant différents styles et différents goûts s'accordent à dire qu'un film vaut le détour, c'est qu'il doit y avoir quelque chose qui leur a plu dans le film.
Donne des exemples de films à priori sans lien qui sont interchangeables alors, explique pourquoi c'est à ras du sol et comment ça peut avoir du succès comme ça. Et pas de "les gens aiment la merde", quelque chose de constructif, genre.. je sais pas, "n'importe qui peut filmer tous les stéréotypes qui plaisent sur un scénario qui sert juste d'excuse pour avoir un film alors ça donne des productions de masses creuses" ou des trucs comme "dans tel film ce choix était intéressant, sauf que c'était pas un choix c'est juste "histoire de" alors ils n'ont rien exploité" ou "ce genre de films utilise trop tel cliché réducteur alors que ça ne sert en rien l'histoire ou le film, c'est mis pour rien", là c'est une généralité justifiée basé sur des exemples et un raisonnement clair, si c'est pour boucler la réflexion et continuer la discussion avec des "mais j'hallucine quoi tu sais même pas ça? t'es allée à l'école ou pas?" ne t'étonne pas que le forum meure..
_________________
http://lmvdld.wordpress.com/2014/03/15/prologue/


Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 163
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 18:59 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Exemple :

Google -> " Films les plus populaires 2014"

Interstellar
Les gardiens de la Galaxie
X men Days of the Future Past
Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu
12 Years a Slave
La planète des singe l'affrontement
Godzilla

Du film de super héro prévisible ( schéma classique : Le héro émerge, le méchant a le dessus, le héro déprime et entre dans une mauvaise phase, puis se reprend pour sauver ceux qu'il aime et tue le méchant )

Dans le cas de Guardians of the galaxy :

- On présente les héros qui ont l'air chouette
- Les héros sont confrontés au grand méchant et perdent
- Le héro principal se sacrifie en appelant ceux qui veulent sa peau pour sauver celle qu'il aime avec son masque
- Ils vont affronter le méchant.
- Plein de mort du côté des gentils, dont Groot ( mais pas trop mort parce que faut pas déconner, les figurants suffisent )
- En se tenant la main ils trouvent la force de crever le méchant.

X Men Days of the Future Past

- Après avoir vaincu les méchants plein de fois ils font face au méchant ultime en remontant dans le temps.
- Le héro réussit à persuader celui qui peut sauver le monde de sauver le monde en faisant appel à ses sentiments.
- Mais ils se retrouvent à désespérer devant les manoeuvres de ceux qui se mettent en travers de leur chemin.
- Mais au nom de valeurs nobles, le camp des gentils réussit à convaincre le méchant de ne pas faire les armes de méchant.
- Le futur est sauvé car le méchant n'a pas été méchant.

Je peux aussi faire tous les Spiderman comme ça, Avengers et compagnie aussi, les Superman...
Schéma classique et convenu, le gentil est un vainqueur, le gentil perd, le gentil doute, le gentil gagne à nouveau.

Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu...

Film français, donc propagande multiethnique ( oh encore ) à l'humour convenu, crachant au passage sur les familles catholiques ( oh encore ! ) qui se déroule à Paris ( car en France à part Paris il n'y a pas grand chose ).
Morale à la fin, faut pas être raciste ou antisémite c'est pas bien.
Autres films avec la même morale bien propagandiste : Samba, les Héritiers, La Marche, et ça, c'est que pour les films sortis cette année.

Même procédés filmique pour tirer la larme, on joue une musique triste et lente au piano, avec des larmes, dans un paysage sombre, pour montrer la détresse de ces pauvres minorités qui souffrent sans arrêt, un rendu bien mielleux.
Une preuve ? Plusieurs :

https://www.youtube.com/watch?v=exEwd1FYRxs
https://www.youtube.com/watch?v=306KcI5hXpQ
https://www.youtube.com/watch?v=I8r8-nOe8BM

Si ça c'est pas du formaté.

Et ça c'est que pour cette année, ça fait plus d'une décennie que ça dure, même les bons auteurs qui ont réalisé des bons films baissent de niveau en s'adonnant à la norme.
Quant à ta remarque :
Citation:



mais si de nombreux critiques corrects ayant différents styles et différents goûts s'accordent à dire qu'un film vaut le détour, c'est qu'il doit y avoir quelque chose qui leur a plu dans le film.

Quand une presse de bienpensant ( le terme est le bon, car ils s'interdisent de penser en dehors de frontière, le faire leur vaudrait d'être qualifiés de facho ) s'accordent à dire que la merde a un goût excellentissime, elle n'a pas raison pour autant.
Les critiques médiatiques réputés vivent en général dans les grandes ville ( Paris car comme je l'ai écrit il n'y a rien d'autre ) adeptes du Show Buisness, où le milieu est tout ce qu'il y'a de plus consanguin et déphasé par rapport à la réalité ( c'est pas des smicards issu du prolétariat qui réalisent les films que les smicards vont bouffer ).

C'est ce qu'on appelle du tittytainment : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tittytainment ( Lis l'article je pense que tu devrais trouver ça sympathique ).

Le cinéma est juste devenu un outil de propagande au même titre que la littérature ( regarde sur quel sujet ont écrit les derniers détenteurs du Renaudau et du Goncourt : la déportation des juifs, encore et toujours... ),  ou la musique ( apologie d'une vie sans entrave, des bimbos qui secouent leur cul avec du bling bling, des paillette et du brillant ).
Si le cinéma était réellement indépendant, les films ne seraient pas soumis à une commission chargée de donner son aval selon des motifs discrétionnaires, c'est à dire selon leur affinité, et je ne te cacherais pas que là non plus ce ne sont pas des prolétaires qui décident

http://www.cnc.fr/web/fr

BHL fut patron du CNC à une époque, c'est te dire le cachet des censeurs...

Quant à Hollywood....

http://www.noemiegrynberg.com/pages/articles-les-plus-lus/hollywood-et-les-…
http://mounadil.wordpress.com/2014/03/06/qui-controle-hollywood/

Et la célèbre citation de Woody Allen

"J'aime beaucoup la cérémonie des Oscars à Hollywood. C'est la plus grande fête juive du monde. "

Donc oui, le cinéma diffusé en salle est soumis à la censure d'une communauté en particulier, pas exclusivement les juifs, à l'idéologie dominante en France, c'est à dire anti terroir, contre le populaire, hautain, convenu, dépourvu de liberté d'expression, mielleux, culpabilisant, prompt à la calomnie et aux mensonges.
Mais c'est distribué à des consommateurs sans la moindre forme de goût ( ose me dire le contraire quand on sait quelles chaînes font le plus d'audience, et quels sont les meilleures musique en plus des meilleurs films consommés... ).

Alors navré d'avoir été agressif, mais j'estime que pour ne pas se rendre compte d'une telle évidence, sans pour autant aller chercher sur qui a la main mise sur le cinéma, c'est de la fausse candeur.
_________________


Revenir en haut

The Card
HXH-RPG Makers

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 380
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre
Personnage préféré: Netero

MessagePosté le: Mer 17 Déc - 13:15 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Je pense que quand même au bout de plus de 100 ans de cinéma, le concept s'épuise un peu, beaucoup de choses ont déjà été racontées et c'est normal que le film soit formaté comme ça. Tu parles du schéma du super héros alors qu'il s'applique pour presque tout les héros. Avec une personne initiatrice qui va aider le héros à faire sa quête, puis celle ci meurt. Héros pas content, héros va botter le cul au méchant, héros perd comme une merde, se remet en question (mort symbolique), héros tue méchant in extremis grâce au pouvoir de l'amitié/amour avec le défunt initiateur enfin happy end. C'est ce que t'apprends au lycée ça. Après le schéma tu peux le décliner de différentes façons mais en gardant le concept de base. C'est con mais ça marche puisqu'on les gens sont habitués à ce système. Tu le retrouves dans les films mais aussi les bouquins puisque une histoire qu'elle soit écrite ou filmée reste une histoire. Après certains disent que les "Grands réalisateurs" comme Nolan vont au-delà de ce schéma alors qu'ils ne font qu'embrouiller le spectateur par l'intermédiaire de la perception du temps ou de pseudo-complexité scientifique qui ne sont en fait qu'un voile cachant le principe du héros et de l'initiateur.

Pourquoi les auteurs/réalisateurs font ça ? Bah tu t'identifies au héros. Puis on garde toujours à l'esprit un système de "balance de la justice", tu as fait une bonne action, ou tu as souffert donc tu seras récompensé alors qu'à l'inverse celui qui fait des mauvaises actions ou qui fait souffrir les autres sera immanquablement puni par l'Homme ou par une divinité plus puissante.

La justice c'est ce qui a de plus humain, ça existe partout depuis les religions jusque dans la société même. C'est normal que tu retrouves ce système manichéen dans le cinéma et que tu qualifies ça de "merde" parce que finalement c'est pas la loi de la nature. Où le plus fort gagne, le lion mange la gazelle, et pas le contraire.
Bon je me rends compte que je m’emmêle des mes pinceaux et que ça sort un peu du cinéma...

Pour en revenir donc au cinoche, je pense que si un réalisateur ose sortir du schéma du héros classique plus retourne le système de justice plus ne créé pas de système manichéen, ça ne marchera pas, parce que les gens sont trop habitués à ce qu'ils regardent depuis le début. On en revient à l'exemple du poulet industriel/fermier. 


Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 163
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Mer 17 Déc - 19:50 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

En 100 ans, le cinéma épuisé ?!!

Avec toutes les possibilités techniques, éclairage, mise en scène, cadrage et j'en passe, les innovations d'image de son, rien que là c'est un filon intarissable, c'est manquer d'imagination que de croire le contraire.
Quant aux scénarios, replonge toi dans nos films français des années 1960 et 1970, tu verras que c'est un milliard de fois plus élaboré que la daube qu'on nous sert actuellement.
Le formatage est une contrainte propre aux procédés industriels pas artistique, il y'a toujours moyen de transcender.

Rien que la peinture qui offre des caractéristiques technique bien inférieures à ce que permettre le cinéma évolue sans cesse en se reposant sur les acquis des autres, puis en les innovant, l'art se nourrit de l'art.

En terme artistique nous sommes dans une période de stagnation puisque ce ne sont plus les artistes à l'origine de l'art, mais des industriels, ils ne créent pas, ils produisent, et un bien standardisé, du moment que ça plaît, n'a pas besoin d'être amélioré, le cinéma et l'art en général aujourd'hui, c'est une affaire de marketing avant tout, savoir vendre son film, plutôt que de proposer quelque chose de nouveau, un scénario intéressant et sublime.

Quant aux caractéristiques du héro, elles ne sont pas toutes les même crois moi, bien qu'il y ait une mode récente qui fait la promotion de l'anti héro, les personnages principaux sont ultra diversifiés selon les oeuvres, même récente, et même américaine, je recommande le sublime Miller's crossing et No Country for old men des frères Cohen ( des juifs en plus ! ) qui me viennent à l'esprit avec la figure de réels anti héros, débordés par les évènements, qui sont spectateurs de leur aventure autant que nous.

Le filon est trèèèèèèès loin d'être inexploité, j'oserais même dire qu'il est inexploitable.
Si ce raisonnement avait été appliqué à toute forme d'art, nous aurions admis que taper sur un tamtam constituait la forme ultime d'art musical, et Dieu sait qu'on a évolué depuis, de plus en plus vite même au cours du siècle dernier, et qu'on évoluera à nouveau.
_________________


Revenir en haut

biscky
Double Hunter
Double Hunter

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2009
Messages: 1 423
Localisation: à l'ouest
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mer 17 Déc - 20:58 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Les vidéos sont sélectionnées mais je vois le genre, pour La marche.. le problème vient du choix des victimes et du fait que la femme d'un certain acteur est juive? L'article sur Wiki ne cite pas de source ect.. mais il présente un lieu commun (non?) il suffisait de sortir le Panem et Circenses et le Nouvel ordre mondial


mais là où je ne voulais pas en venir, c'est ta réaction avec les bienpensants.. c'est justement pour ça que j'ai précisé "plusieurs critiques corrects". comme dans Correct. je pensais plus à des critiques comme... ben... Le Fossoyeur par exemple, avec ses épisodes consacrés à un film (donc pas les après-séances), ça en fait découvrir des plus qu'intéressants et ils ne sont pas si vieux, ou -sous réserve de mesure- Nostalgia Critic et Durendal, des indépendants au sens de l'analyse, idéalement qui n'ont rien à y gagner et dotés d'un détecteur de daube intégré.


Fausse candeur? oui complètement, mais pas au sens où je pense que tu l'entends. Je reste persuadée qu'il y a toujours des perles dans la production de masse (Blade Runner purée!) camouflées par les blocksbusters et leur mauvaise image contagieuse, alors rejeter ça en bloc et tout mettre dans le même panier non, moi j'estime qu'il y a des degrés et des gens qui essaient, ou des films avec quelque chose de positif, que ça soit voulu ou non, alors quand justement la norme est si basse je trouve ça dommage de ne pas apprécier ceux qui sont même très légèrement au dessus.


Quand à la littérature.. comment dire.. pour la Fantasy et la SF certains auteurs contemporains sont intéressants (les premiers tomes en tous cas, en général après 3 c'est moins de matière, quelques bons trucs mais bien moins d'application, le reste je vais pas t'exposer ce que tu sais déjà mais évidemment s'en tenir aux valeurs sûres des siècles précédents reste le mieux à faire.


Card, petite nuance: Pourquoi ils font ça? pas pour que des gens s'identifient au héros ou qu'ils aillent mieux, ça ils s'en foutent, le pourquoi de la création des films, au hasard je dirais.. L'ARGENT.
et il n'y a pas que des films de super-héros qui ont du succès.. Le loup de Wall Street, Unglorious Basterd, Inception, c'est pas manichéen.
_________________
http://lmvdld.wordpress.com/2014/03/15/prologue/


Revenir en haut

The Card
HXH-RPG Makers

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 380
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre
Personnage préféré: Netero

MessagePosté le: Mer 17 Déc - 22:36 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

@Biscky : Nan mais j'avais pas besoin de préciser que leur motivation c'est l'argent. Faut être vraiment naïf pour pas s'en rendre compte. Inglorious Basterds c'est pas manichéen ? Les résistants contre les méchants nazis ? Tu cites du Tarantino, y a pas plus cliché que lui, c'est simple il l’avoue lui même que tout ce qu'il fait ne sont que des "hommages" aux anciens films.
De toute façon aujourd'hui c'est du divertissement qui est produit, il y a pas une recherche dans l'art, l'originalité ou le créatif puisque ça rapporte beaucoup moins.
Les réalisateurs ont trouvé la combine pour gagner beaucoup de fric sans se casser le cul donc tant que ça marche ils bourrent le système.

@Jojo : Je pense que t'auras beau changer drastiquement la mise en scène, les cadrages et la forme, les gens s'en foutent, certains recherchent que l'action, les explosions, j'ai un pote qui n'aime que ça, une brute qui veut du sang. Il y a différents publics donc si tu veux que ça marche autant toucher le public le plus large, et pas celui qui recherche l'originalité/la beauté de la forme ou du fond. C'est logique, et là c'est sûr que tu arrives dans "l'industrie du cinéma" et plus dans le "7e art"...


Revenir en haut

biscky
Double Hunter
Double Hunter

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2009
Messages: 1 423
Localisation: à l'ouest
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 14:54 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Unglorious Basterd j'ai pas trouvé ça manichéen non, tu vois ça comme les gentils contre les méchants, mais les allemands avaient la classe et étaient malins, l'un d'eux, celui qui avait fait l'objet du film "La fierté de la nation" était plutôt sympa, et dans la scène de la taverne avec le nouveau père du petit maximilian, je suis désolée mais la fille a vraiment agi en pute à le tuer alors qu'il avait accepté de les laisser partir, le titre est assez significatif, sans prendre le Unglorious en compte. Et pour info fais gaffe à ta façon de généraliser, c'est pas parce qu'un réalisateur fait souvent un genre particulier de films que tout, absolument tout dans sa production en sera forcément une transposition exacte.
_________________
http://lmvdld.wordpress.com/2014/03/15/prologue/


Revenir en haut

The Card
HXH-RPG Makers

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 380
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre
Personnage préféré: Netero

MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 22:12 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Je suis désolé mais la grande majorité des films de Tarantino sont des clichés, le plus ça doit être Kill Bill vol.1 et 2, tellement ridicule du début à la fin. Pulp Fiction et Reservoir Dogs, je trouve ça d'une violence gratuite, sans vrai fond, après c'est peut être moi qui est trop stupide pour comprendre le génie tant décrié par les critiques de cinéma. Beaucoup disent qu'il est LE réalisateur, moi j'adhère pas du tout à ses films.
Inglorious Basterds, le seul point vraiment positif dans ce film c'est le fait d'en faire un multilingue, ce qu'on voit trop rarement aujourd'hui, sinon encore un film sur la 2nde guerre mondiale, quelle originalité, du coup encore une couche sur la maltraitance des juifs. Je comprends qu'ils aient souffert, mais y a un moment faut arrêter. On parle pas de toutes les autres ethnies aux cours des siècles qui ont sûrement vécues bien pire. Ok on va me ressortir le coup du "nan mais aux XXe siècle quand même, c'est immonde", aujourd'hui y a pire que de relater toujours les même trucs alors que dans certains pays pauvres c'est aussi la misère. Faut voir en Inde les stats -parce que apparemment certains adorent ça- sur le nombre de viols par jours, c'est hallucinant et malheureux, pourtant on en parle jamais de ça, toujours les vieilles histoires. J'ai pris le premier exemple qui me venait à l'esprit.

Sinon pour en revenir à Tarantino, son dernier film Django Unchained, c'est pareil, pour moi y a pas de fond, ok ça parle de la traite des noirs, et que c'est un peu moins commun mais le fond, mon dieu c'est nul. Une histoire de vengeance juste pour rassasier les jeunes en manque d'hémoglobines... Il lui reste quoi comme film ? Boulevard de la mort ? Là par contre je peux pas dire parce que je ne l'ai pas vu mais je peux deviner que ça ne doit pas transcender l'originalité. Donc nan, je ne généralise pas abusivement le travail de Tarantino.


Revenir en haut

biscky
Double Hunter
Double Hunter

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2009
Messages: 1 423
Localisation: à l'ouest
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 19 Déc - 01:48 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Et voilà.. Unglorious basterd la question c'était manichéen ou pas, et quand je dis un réalisateur, je dis UN réalisateur pas QUENTIN TARANTINO absolument, à moins d'avoir vu absolument toute sa filmographie sans préjugé tu ne peux pas le dire, question MANICHEEN, pas originalité, pas violence, la question est juste manichéen ou non et rien d'autre. tu généralises là où c'est spécifique et deviens spécifique quand je généralise.. UN réalisateur, comme.. au hasard.. Adrian Lyne, celui qui a fait des succès sympatoche comme Flashdance. Il a fait au moins un autre film complètement sans rapport et limite miraculeux. Après je sais pas si Tarantino a changé de style ou a fait des films toujours MANICHEENS, mais déjà Unglorious basterd pour moi est une éloge des allemands, en tous cas c'est les seuls dont je me souviens vraiment, et Pulp fiction et Reservoir Dogs, sans vrai fond? relis-les, ou trouve le script (ou les répliques mémorables) c'est précisément des films que j'aurais classé dans ceux qui essaient vraiment et dénoncent quelque chose.


Et oui j’ai connu ton père... et toi aussi, je te connais bien mon garçon. Tu sais, ton père m’a beaucoup parlé de toi au camp, pendant ces 5 ans ou on est restés côte à côte prisonniers à Hanoï, et on a vécu l’enfer tous les deux. Toi au moins... tout ça devrait t’être épargné... enfin on peut l’espérer. Dans une situation comme celle qu’on a dû vivre pendant 5 ans lui et moi... on se crée certaines responsabilités l’un envers l’autre. Si ce n’était pas moi qui... [[i]il se retourne vers la mère de Butch[/i]] qui m’en était tiré, c’est le Major Coolidge qui parlerait à mon fils maintenant, à Jim. Mais le destin en a décidé autrement, c’est moi qui te parle aujourd’hui... à toi, Butch. J’ai quelque chose pour toi... [[i]il s’assoit et sort une montre[/i]] une montre en or. Tu vois, cette montre appartenait à ton arrière grand-père qui l’avait acheté avant la guerre de 14, dans un magasin à quelques pas de chez lui à Knoxville dans le Tennessee. Pour lui, cette montre-bracelet représentait un pas en avant historique, à l’époque tout le monde portait les montres Gousset, des oignons. Peu après, sa montre au poignet, le caporal Coolidge quitta son Tenessee natal pour les tranchées. Sur tous les fronts de France, de Verdun jusqu’à la forêt noire, cette montre en or fût son plus fidèle compagnon. À la fin de la guerre, il rentra chez lui retrouver ton arrière grand-mère. Il ouvrit son coffre, il déposa sa montre et elle y resta quelques années. Jusqu’au jour ou la deuxième guerre mondiale éclata, qu’il fallut encore une fois ce battre contre les Allemands, et que ton grand-père Dane Coolidge fut mobilisé envoyé au front à son tour. Et ton arrière grand-père offrit la montre à son fils Dane sur un quai de gare, ce fut son dernier cadeau. Dane eut moins de chance que son père, comme tant de Marines, il fut tué. Il tomba héroïquement à la bataille de Wake Island. Tous ces hommes prévoyaient leur destin... lui aussi. Il n’avait plus aucune illusion, personne n’avait la moindre chance d’en sortir vivant, alors ton pauvre grand-père, sachant que l’assaut final allait être donné, alla trouver à l’aéroport un nommé O’Flaherty. Et bien qu’il ne l’eut jamais vu de sa vie, il lui dit « j’ai un fils, c’est un nouveau né. Et je n’ai vu ce fils qu’en photo. Je voudrais... si tu as la chance de rentrer un jour en Amérique que cette montre-bracelet soir remise à mon gosse ». Trois jours plus tard, ton grand-père fut tué. O’Flaherty qui lui avait donné sa parole porta la montre à ta grand-mère, pour qu’elle la donne à ton père quand il serait grand, la voici... [[i]il la montre à Butch pendant un petit temps[/i]] Coolidge, l’avait sur lui le jour ou il s’est fait descendre, en volant, sur Hanoï. Ton père fut capturé et envoyé dans un camp de prisonniers. Si les Niaks voyaient sa montre, elle lui serait confisqué ! Il le savait ! Et pour lui, il était clair que cette montre... te revenait de droit, et pour rien au monde il ne voulait que les Niaks mettent leur pattes sur ton héritage, le patrimoine de son fils, alors il décida de la cacher. Comme il n’y avait pas d’autre cachette, il se l’est mise dans l’cul. Fallait avoir du courage pour le faire... se la mettre dans l’cul. Un jour, juste avant que la dysenterie le tue, il me donna la montre, j’ai alors caché ce vieux bout de métal dans mon anus deux années durant. Et... après 7 ans d’absence, je pu retrouver ma famille. Et aujourd’hui... cette montre, je suis venu te la donner.



C'est peut-être ma tendance à la surinterprétation mais.. Je dirais qu'il ne faut pas tout prendre au premier ou second degré dans ces films.
_________________
http://lmvdld.wordpress.com/2014/03/15/prologue/


Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 163
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Ven 19 Déc - 20:05 (2014)    Sujet du message: Topikaflood Répondre en citant

Arf, le temps de finir mes partielles et la discussion s'est bien développée ( tant mieux vous me direz ).

Biscky, tu cites Blade Runner comme Blockbuster de qualité, mais ça date de quand ? Le film a 30 ans, le système des blockbuster n'était pas ce qu'il est à ce jour. Je parle du cinéma contemporain.

Card, les gens ne veulent pas des films d'actions avec des explosions, ils suffit de voir le nombre de personnes qui crachent sur Michaël Bay, l'incarnation même de l'archétype du film gogolito pan pan boum boum.
Si tu habitues les spectateur à de la qualité, ils finiront pas devenir plus exigeant, et demanderont systématiquement de la qualité, sert leur seulement de la merde, et leurs standards de qualité sont revus à la baisse, et ils acceptent n'importe quoi, c'est la médiocratie, s'assurer de niveler les goûts vers le bas pour pouvoir offrir un art mineur sans aucune valeur ajoutée ni aucun intérêt.
Il faut réhausser le niveau, les spectateurs même les plus basique, disposés à bouffer du film de superhéro à la con, est disposé à trouver un film un peu travaillé ( je ne parle pas du film d'essai ou du cinéma indépendant, très eccléctique ) digne de visionnage, et souhaitera regarder d'autres films d'une aussi bonne qualité.
J'en vois beaucoup qui aiment les Affranchis de Scorcese, après avoir goûté ce genre de films, bien d'autres sont fades à côté.

Pour m'introduire dans le débat sur Tarantino, sans être un expert, je puis vous dire qu'il a du goût et du talent.
Tarantino vient de Little Italy, il était un amateur chevroné des films de gangster, de De palma, Scorcese, les films Hong Kongais sur les triades, et même des auteurs français ( Melville ).
Ce sont ses références originelles, à partir d'elles, il a réalisé des films superbes, Reservoir Dogs, et Jackie Brown ( bien que ce dernier ne soit pas une idée originale mais issu d'un roman de Elmore Leonard, qui est un maître dans les histoires de gangster ).

Suite à ses succès, il a réalisé Pulp Fiction, dans un registre plus libre, un peu fantasmé, quelque peu archétypé sur certains points, mais pas trop pour laisser de la subtilité dans la mise en scène et les personnages, un pari assez audacieux que de faire un film à la fois aussi léger et grave à la fois, je dirais que c'est vraiment son coup de maître.

Puis... vînt la suite.
Là, il avait une notoriété de fou, donc il s'en est remis à ses premiers amours, le cinéma pop corn défouloir.
Ca a donné Kill Bill, ultra violent, volontairement simpliste sur certains points, on aime ou on aime pas, mais ça passe.
Puis Kill Bill 2, qui a poussé le bouchon un peu trop loin, jusqu'à glorifier la violence pour la seule finalité d'intégrer de la violence.

Et là, son répertoire, ça n'a plus été que ça, du film défouloir qui se prévaut du second degré, de plus en plus médiocre, Inglorious Basterd et Django Unchained étant vraiment les illustrations de la daube ambiante.
Seulement l'ingéniosité de scénario, les situations de l'intrigue, le realisme des personnages ont totalement disparu de son oeuvre, on est très loin d'un Reservoir Dogs, Tarantino est comme un surdoué qui aurait été trop choyé par ses professeurs, il produit ce qu'il y a de plus génial, et puisqu'on ne le critique pas durement, il devient trop audacieux et fait n'importe quoi.

Il faut voir ce que c'est Tarantino aujourd'hui, un type empêtré dans le Show Buisness.
Scorcese aussi faisait du bon boulot fut un temps, mais il s'est lui laissé allé, en essayant de s'en remettre uniquement à sa mise en scène dynamique, qui enrobe une intrigue trop compliquée et avec au final peu d'intérêt ( et ça c'est quand il ne plagie pas des films entiers comme Internal Affaires transformé en Les infiltrés qui lui aura valu un Oscar... ).

Il ne faut plus rien attendre de Tarantino au niveau de la qualité, il a volontairement réduit son niveau pour faire ses délires.
_________________


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:00 (2017)    Sujet du message: Topikaflood

Revenir en haut

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hunter X Hunter Dreams Index du Forum -> Membres -> Floodparty Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 32, 33, 34  >
Page 33 sur 34

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_photo par Leparachute