Hunter X Hunter Dreams Index du Forum
FAQ     Rechercher     Membres     Groupes     Profil     Se connecter pour vérifier ses messages privés     S’enregistrer
Connexion



Examen Hunter
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hunter X Hunter Dreams Index du Forum -> RPG Hunter X Hunter -> Entre les villes
Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 146
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Mer 6 Nov - 17:41 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

MJ


Le second sous marin était en partance vers le lieu de la seconde épreuve.
Un message vocal, une voix féminine raisonnait chaque demi heure.


"Arrivée du bâtiment à 2h00"


Il restait encore 3 heures avant que ce délai n'arrive à terme, durant cette période, les candidats allaient devoir faire connaissance.
Dans le premier sous marin, le large bonhomme qui avait permis de remplir son appareil était apprécié de tous et l'entente était chaleureuse, machinale et cordiale.
Qu'en était-il du second bâtiment ?
_________________


Dernière édition par Jojo le Jeu 14 Nov - 18:24 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut

Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Nov - 17:41 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Bazuu Zoldick
Nouveau
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2013
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Nov - 02:26 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

Je vais dans un premier temps faire le récit de ce que mon personnage faisait au début de l'examen en prenant compte de ce que vous avez déjà rédigé avant de produire une suite.



-40°C. Jamais je n'avais atteint de si basses températures. En descendant du car qui m'avait emmené à seulement quelques kilomètres d'ici, je regrettai d'avoir acheté ces fringues à ce marchand à côté du car. Cette fripouille savait qu'on se rendrait das une zone frigorifiée et en avait profité pour me refourguer sa camelote qui ne me tenait pas plus chaud qu'un maillot de bain.

Il semblerait que nous fussions le dernier groupe d'arrivant : durant les quelques heures qui suivirent mon arrivée sur les lieux de la première épreuve de l'examen, personne ne s'est pointé. Cette attente fut longue mais n'influençaient que le mental des plus petits joueurs. Quant à moi, qui me les pelais, je décidai d'y remédier. Témoin de quelques petits cons qui roulaient ce qu'ils appelaient les "Rookies" ; je fus vite pris pour cible. En effet, ils étaient de mèche avec le vendeur de fringues miteuses et reconnaissaient la plupart des pigeons grâce à cela. Ainsi, ils me proposèrent des boissons chaudes qu'ils gardaient dans des thermos. Méfiant, je me doutais qu'il y aurait des substances néfastes présentes dans ces boissons. Mon père ne m'autoriserait pas à repasser l'examen, je n'avais pas droit à l'erreur ; mais s'il fallait que j'en commette une, elle ne surviendrait pas aussi bêtement. Plus que ça. Ils allaient payer pour m'avoir pris pour un con.

Après leur avoir gentiment cassé la gueule, je leur piquai leurs fringues, qui, contrairement à ce que leur collègue m'avait vendu, étaient non seulement confortables mais en plus tenaient chaud. Malgré que je dus me dépoiler pour mettre leurs sapes, je me sentis rapidement bien. Je ne donnai pas cher de leur peau, à eux qui se retrouvaient sonnés et nus..

Je me rendis compte que je m'étais éloigné du peloton. J'étais non loin d'une jeune femme qui était suivie. Curieux, je la regardai pointer son flingue sur son suiveur, en marchant en direction du gros groupe afin de ne pas rater le départ de l'examen. Le bruit des autres concurrents me tiendrait éveillé et la chaleur de nos corps augmenterait la température de quelques degrés. C'était une femme de caractère. Elle me plaisait déjà. Mais je n'étais pas venu pour faire la cour.


Deux heures plus tard, l'examen fut entamé. De nature calme et réfléchi, je marchais mains dans les poches, le visage emmitouflé entre le col relevé de ma veste et l'épaisse capuche dont elle était équipée, n'ayant que le nez qui dépassait. Celui-ci était devenu tout rigide, et aurait rougi si je n'avais pas le teint aussi mat. Les yeux naturellement "en amande" semblait bridés, puisque je les avais à moitié clos pour les protéger du froid. Je me rendis donc en mode esquimaux jusqu'au bord de la côte. Au bruit de mes pas sur le sol, je me rendis compte que j'étais progressivement sur l'océan glacé et non plus sur terre. Marchant à pas souples, je ne faisais aucun bruit, mais surtout aucune secousse pour ne pas que la glace soit brisée. J'analysais la situation. Les sous-marins étaient sous l'eau. Aucun moyen donc, de monter à bord, pensais-je. L'idée qu'un SAS soit présent ne m'était pas venu à l'esprit. Je n'étais pas fan de la mer et des océans et la marine n'était pas mon domaine.. réfléchissant à un moyen de monter sans risque je fus perturbé lorsqu'un gigantesque Léviathan surgit, brisant la glace dans mon dos pour tenter de gober un de mes concurrents qui faisait non seulement face à ce monstre mais également à un manchot énorme qui semblait plus affamé que jamais. Littéralement renversé, j'eus de la chance de retomber sur un solide bloc de glace, lequel avançait sans bruit sur l'eau frigide.


Je trouvais que c'était avantageux. En effet, plutôt que de m'envoyer vers un sous-marin, le Léviathan m'avait poussé sur le côté ce qui me permettait, après avoir ramé à l'aide des mains, protégées par mon équipement de professionnel fraîchement volé, de contourner le sous-marin et d'éviter tout contact avec d'autres personnes. Le seul danger était les carnivores aux alentours. Je devais donc garder un oeil sur eux, ainsi que sur les autres participants afin de saisir ma chance pour grimper au moment voulu. Après un petit moment d'attente, j'aperçus une jeune femme, embarquée, qui plongea plusieurs fois de suite, comme si elle cherchait quelque chose. C'est là que ça fit tilt en moi : une autre entrée existait et son entêtement me le prouvait! Ni une ni deux, je ramai pour me rapprocher du mieux que je le pouvais, mais, voyant que ma vitesse n'était pas suffisante, et que j'allais plus attirer des carnivores qu'autre chose, je plongeai, aussi loin que possible, avant de rejoindre la miss qui semblait avoir du mal à grimper. Après l'avoir aidé à ouvrir le SAS, mes yeux, quasiment fermés, à cause du froid et du sel, s'écarquillèrent soudainement. Mon ticket pour l'épreuve #2 était offert! Je me hissai donc jusqu'au SAS sans trop de peine, avant d'enlacer la passeuse qui avait ouvert le SAS afin de la faire grimper, lui évitant une mort certaine, en guise de remerciement. Mon avenir se jouait sur cet examen et se faire un allié n'était pas négligeable, de plus, c'était grâce à elle si j'avais pu être le premier à grimper dans ce sous-marin, elle méritait que je l'y emmène.


À l'intérieur, des sièges disposés le long de la paroi du vaisseau. Je m'empressai d'y grimper. Il caillait sa mère. Et la demoiselle tremblait si vivement qu'on aurait dit un vibreur. Je voulus l'allonger sur plusieurs sièges le temps qu'elle s'en remette mais des tonnes de personnes entrèrent par les deux voies. J'espérais qu'elle reprenne du poil de la bête avant qu'il y ait trop de monde pour qu'elle puisse rester allongée. Certains nerveux voudraient même peut-être la foutre dehors si elle ne tenait pas droit..


Accroupi au près d'elle, je grelottai en dégageant un nuage de buée à chaque expiration, lequel prenait une teinte bizarre à cause de la mauvaise qualité de la lumière dans ce vaisseau. Je ne faisais même pas gaffe à la puanteur du lieux qui ne s'arrangeait pas avec l'arrivée des autres membres. Le brouhaha, couplé au froid et à l'effort que je venais de fournir me retournaient le crâne. J'entendais tout avec résonance, j'avais la tête qui tourne, et je m'appuyai sur la chaise à côté de celle où j'avais allongé Anys, ne me préoccupant plus de si elle allait mieux ou non, et n'ayant pas remarqué si elle avait bougé ou non. Mes idées n'avaient plus de suite. D'un coup, comme ça, j'étais perdu. Mon esprit se brouillait. Me tenant la tête, je repris mes esprits après qu'une voix de femme ait attiré mon attention, proche puisque je l'entendais particulièrement malgré les bruits de voix environnants des autres participants qui pour l'instant ne faisait que se plaindre de la rudesse de l'épreuve qu'ils venaient d'accomplir. Le volume du son diminua de moitié lorsque le vaisseau se mit en route, ayant fini de se plaindre. Seuls les plus stressés l'ouvraient encore, ainsi que ceux qui comptaient faire connaissance avec certains de leurs congénères, comme ceux plus ou moins hasardeusement positionnés à côté d'eux. Tout ce que je sus faire en attendant de retrouver tous mes esprits était de regarder ma locutrice en secouant légèrement la tête pour me remettre les idées en place.


Dernière édition par Bazuu Zoldick le Mer 11 Déc - 18:50 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 146
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Jeu 14 Nov - 18:44 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant



Tout en grelottant, Josip cherchait désesperement une source de chaleur dans le bâtiment, il avait beau frictionnait ses bras pour réchauffer ses muscles, rien n'y faisait, ses dents claquaient toujours à une fréquence trop rapide pour être observée à l'oeil nu, et il n'était restait que quelques secondes de l'eau.
Frustré, il l'était, tous ou presque, étant restés sous l'eau bien plus longtemps que lui se portaient bien mieux, certains même semblaient déjà avoir récupéré du froid.
Le psychopathe errait, on pouvait entendre ses dents s'entrechoquer tant ses dents claquaient, de la chaleur, il lui fallait à tout prix trouver de la chaleur, beaucoup de candidats s'étaient collés contre les tuyaux d'alimentation brûlants du sous-marin, mais Josip ne pouvait se frayer un passage pour s'y coller, et n'était pas à même d'en déloger un et lui prendre sa place.
Aussi, il tenta de monter à la source des tuyaux, il devait y avoir une machinerie.

Un...u...ne f..f...f..f outue salle des m...machines ... pitié !

Se murmurait-il désemparé, il était dans un état de vulnérabilité comme il ne l'avait jamais été, c'en était humiliant, mais d'autres vétérans qui l'accompagnaient en direction du lieu de la seconde épreuve avaient dû connaître déjà bien pire et à plusieurs reprises.
Josip n'était qu'un petit poisson dans un banc de baleines durant cet examen, un petit poisson si insignifiant que lui vouer une quelconque attention aurait été dérisoire, mais un petit poisson empoisonné qu'on ne pouvait tuer malgré tout.
Errant, il finit par trouver son Graal.

Enfin !

Loin de lui l'idée de se mêler à la foule, asocial qu'il était, il entra dans la salle des machines où l'atmosphère était lourde en chaleur.
En un rien de temps, il sentait déjà ses doigts se décongeler et tremblait significativement moins, un sinistre rictus de soulagement lui échappa.
L'antre était si chaude qu'en vingt minutes à peine il était contraint d'enlever son bonnet relâchant sa tignasse ébouriffée.
A côté, le ton était plutôt jovial, mais Josip préférait demeurer dans ce sauna qu'était la machinerie plutôt que de se mêler à eux, il se posa contre un mur, croisa les bras, et regardait de manière monotone par le hublot les abysses noires qui les entourait.

Charmant.

La voix préenregistrée se manifesta à nouveau.

1h30 avant arrivée à destination.


MJ : C'est le moment de faire connaissance entre personnages avant qu'on replonge dans le bain, profitez en 2 ou 3 posts chacun avant qu'on débute la seconde épreuve.
_________________


Dernière édition par Jojo le Lun 18 Nov - 11:37 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut

BadisDz
Passe la 3e épreuve
Passe la 3e épreuve

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2013
Messages: 200
Localisation: Paris
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 17 Nov - 16:39 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

 

Plus qu’une heure et demi…


Iruushi était impatient, il s’ennuyait et passait son temps à s’amuser avec la vapeur qui sortait de sa bouche… On pouvait voir des ronds de vapeur se former tellement il faisait froid.
Il observa autour de lui, il stoppa son regard sur cette fille à terre, inconsciente puis il se leva.


Humm, j’espère qu’elle ira loin dans cet examen.


Il vit également l’homme accroupi près d’elle.


Un physique banal, je ne pense pas qu’il me posera de problèmes pour la suite.


Iruushi s’approcha de cet homme et lui fit un clin d’œil en lui lançant :


Bien joué  Wink  !


Puis il repartit vers le groupe ou s’entassait les autres candidats. Iruushi était venu pour apporter de la bonne humeur dans le groupes des candidats, entre les stressées, les éternels solitaires, ceux qui se pense supérieur et les congelées. Du haut de son mètre quatre-vingts, de son jean et de sa veste trois quart matelassé complètement trempée.
Petit à petit la bonne humeur s’installait et les langues se dénouaient, les conversations se créaient et les éclats de rires se faisaient de plus en plus nombreux. Les esprits s’étaient d’un poil réchauffés.



45minutes avant arrivée à destination. 
 
  
 
Tout le monde était de plus en plus impatient… Et les discussions sur l’épreuve numéro 2 qui approchait à grand pas se faisaient de plus en plus nombreuses. Iruushi avait déjà repéré les fortes têtes du groupe, et également ceux qui paraissaient les plus faibles. Il jeta un coup d’œil général sur tous les participants puis baissa la tête.

Je peux y’arriver ! , murmura t’il en serrant fort ses dagues.


La plupart des participants songeait à ce que pourrait être la suite des événements, à part une minorité de personnes qui semblaient être sur d’elles.


Revenir en haut

Medusa
*meduse-nécrophile*

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2009
Messages: 2 149
Localisation: En vadrouille dans Bruxelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Personnage préféré: Uvoguine, what else?

MessagePosté le: Ven 29 Nov - 12:06 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

Quand Anys récupéra suffisamment de forces pour bouger, elle commença par remarquer que son "sauveur" assis à côté d'elle. Lui aussi avait du mal à se réchauffer.
Malgré ses lèvres bleues, la jeune fille parvint à lui bredouiller un "merci" et un "je m'appelle Anys". Au début, il ne semblait pas l'entendre. Il était également en état de choc et semblait prêt à s'évanouir à tout instant. Mauvais signe. Suite à son entraînement dans les montagnes, la jeune fille savait que s'endormir dans le froid était la meilleure des façons de gagner un allez-simple pour l'au-delà. Alors elle s'efforça de lui parler, de le faire réagir.

Au début, il ne réagissait absolument pas. Ce ne se fut que lorsque le sous-marin se mit en marche et que les candidats commençaient à faire moins de bruit qu'il se décida finalement à se tourner vers elle. Elle n’avait pas l’impression pour autant qu’il l’écoutait.
Quand elle lui dit de ne pas s’endormir car dans son état, il pouvait bien se réveiller, il se contenta d’hocher la tête, tout en montrant des signes évidents de somnolence. Histoire de vérifier son degré d’attention, elle lui demanda si elle pouvait le frapper, il hocha également la tête. Elle soupira et s’exécuta, lui donnant une gifle sur la joue.
« Ne croit pas t’en tirer comme ça. Je vais te maintenir conscient jusqu’à ce que la température de ton corps soit revenue à 36°. »
Mais alors qu’elle disait ses mots, un bruit presque divin se fit entendre. C’était celui d’une soufflerie, une soufflerie d’air chaud. Partout dans la pièce, les candidats poussaient des cris d’allégresse. Enfin...

L'atmosphère commençant à devenir plus chaleureuse. Les conversations reprirent de toute part. Beaucoup parlaient de l'épreuve suivante. D'autres se complimentaient mutuellement pour leur endurance lors de la première. Anys pouvait constater que des alliances avaient commencer à se former. Etait-ce une bonne idée? La fille devait admettre que le type à côté d'elle lui avait sauvé la vie, mais cela ne voulait pas dire qu'il recommencerait. Et s'il l'avait aidée afin de lui demander quelque chose en retour lorsque les choses deviendraient vraiment sérieuses.

"Bon, on dirait que nous serons secs avant d'arriver sur le second lieu de l'examen. Je te laisse décongeler tout seul, à moins que tu sois enfin en état de parler. "
Comme il hocha encore une fois bêtement la tête, Anys décida qu'il était temps de s'occuper de ses affaires. Elle sortit son revolver de sa housse. Comme elle l'avait craint, l'eau froide avant trempé l'arme et elle devait le nettoyer de la crosse au canon si elle voulait pouvoir s'en servir plus tard. Elle se mit donc à le démonter pièce par pièce et à les essuyer.

Ce travail lui prit une bonne demi-heure. Alors qu'elle remontait les pièces, les haut-parleurs du sous-marin s'allumèrent et une voix se fit entendre.
_________________
J'ai reçu un blog pour mon anniversaire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Bazuu Zoldick
Nouveau
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2013
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Déc - 18:49 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

Une heure et demi avant d'arriver à destination. Avachi sur moi-même, aux côtés d'Anys, j'étais à moitié conscient. Je répondais à ma locutrice sans vraiment le vouloir, plus instinctivement qu'autre chose, à vrai dire. Comme si nous étions plusieurs en moi, que l'une des voix dans ma tête avait décidé de troller Anys ou de lui répondre tant bien que mal, pendant qu'une autre essayait plutôt d'ignorer le froid qui me frigorifiait, ou encore une dernière qui se demandait si les pingouins avaient des genoux. Cette question m'interpella d'ailleurs quelques instants. J'avais vu un manchot quelques instants plus tôt. Et il ne me semble pas qu'il en avait. Mais est-ce suffisant? Un pingouin et un manchot, ce n'est pas pareil.. peut-être que l'un avait des genoux, et pas l'autre? Qui sait. Anys quant à elle, me gifla. Cela me ramena à moi. Et heureusement. Car je n'allais pas tarder à tomber dans les vapes.. peut-être même à jamais. Ou en tout cas, trop tard pour participer à la seconde épreuve.. quoi qu'il en soit, j'étais éveillé, je reprenais mes esprits peu à peu, et surtout, de l'air chaud vient caresser mon flanc gauche, me faisant trembloter une dernière fois avant de savourer cette arrivée d'air chaud qui me redonnait espoir. Presque trois quarts d'heure s'écoulèrent. Anys, plutôt sèche mais amicale, continua de me parler. Mais le cerveau encore gelé et sous le choc des événements, je ne sus quoi répondre si ce n'est un hochement de tête. Celle-ci se mit alors à nettoyer son équipement pendant que moi, je divaguais à nouveau, sans me laisser tenter par le sommeil cette fois-ci.


"45minutes avant arrivée à destination. "


Cela me tira hors de mes pensées. J'avais relevé la tête d'un sursaut. Je regardais Anys, l'air choqué. Je me remémorai tout ce qui venait de se passer. Je me penchai alors vers elle, comme pour lui faire remarquer que j'étais revenu à moi. J'attendis qu'elle me regarde pour lui faire un hochement de tête empli de gratitude en guise de remerciement. Puis, je décidai de me présenter. Il nous restait un peu de temps pour sympathiser. Le futur nous réservait tellement de surprise que nous avions intérêt à nous unir si nous ne voulions pas faillir à coup sûr. Et l'expérience que nous venions de vivre rendait la situation opportune : nous pouvions nous faire à peu près confiance l'un l'autre. Je ne serais peut-être jamais entré sans elle dans ce foutu sous-marin. Mais elle serait noyée, voire congelée avant d'avoir manqué d'air, si je ne lui avais pas permis d'entrer dans le vaisseau. Et je serais peut-être encore endormi, si elle ne m'avait pas aidé à rester conscient du mieux qu'elle le pouvait. Jusqu'ici, nous avions dépendu l'un de l'autre sans le vouloir. Je souhaitais ne plus avoir besoin d'aide d'ici la fin de l'examen ; mais j'espérais surtout pouvoir compter sur elle si besoin était. Et j'étais prêt à lui rendre la pareille.  C'est pourquoi, après un petit blanc, je laissais échapper ces quelques mots :


- Je m'appelle Bazuu. Enchanté d'avoir croisé ta route.


Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 146
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Jeu 12 Déc - 19:05 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

MJ

Nuit noire.
Succédant au bruit de la ventilation, un bruit de fond qui finissait par se confondre dans l'atmosphère, tout le monde y étant habitué depuis un moment.
C'était la dépressurisation, bientôt, le sous-marin sortirait des profondeurs aquatiques, mais avançant à allure constante, personne ne s'en rendait encore compte.

Il ne restait alors que 10 minutes avant la seconde épreuve, tout le monde avait largement eu le temps de se réchauffer.

Au loin, sur une petite île rocailleuse où la végétation se faisait rare, attendaient les examinateurs de l'examen hunter en attente du second sous-marin, le premier s'étant amarré il y'a peu, et les candidats qui s'y trouvaient observant de long en large l'île, s'estimant heureux que le froid ne soit plus si intense, certains se hasardaient même à rester en manche courte moyennant échauffement musculaire.

Enfin le second sous-marin arriva et tous débarquèrent enfin.
Juni sourait en coin.

Vous vous êtes assez reposés, ramenez moi vite un fossile chacun, une fois cela fait, trouvez outre mer le continent le plus proche, il s'y trouve une ville dynamique, débrouillez vous pour vendre votre trouvaille à un apothicaire et empressez vous de ramener le certificat d'authenticité.

Jetant au loin sa cigarette, elle annonçait ainsi le début de la seconde épreuve.
Fargola la regarda intrigué.

Je ne suis pas un expert mais.... Il n'y a jamais eu signe de vie sur cette île, il n'y a aucun fossile ici.

_________________


Revenir en haut

Medusa
*meduse-nécrophile*

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2009
Messages: 2 149
Localisation: En vadrouille dans Bruxelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Personnage préféré: Uvoguine, what else?

MessagePosté le: Mar 17 Déc - 18:04 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

Anys se retourna vers Bazuu qui se trouvait à quelques mètres d'elle.
- A ton avis, qu'est-ce qu'ils entendent par "fossile"?
Il fallait rappeler que la jeune fille avait cessé d'aller à l'école à ses 12 ans. Ses connaissances en sciences naturelles étaient plutôt médiocres.
son "allié" lui répondit:
- Bah, je suppose qu'ils parlent d'animaux fossilisés dans la roche, c'est à dire des bestioles mortes il y a des milliers d'années et qui ont été recouvertes d'une boue qui s'est progressivement transformée en roche. C'est un trésor de base pour les Hunters. Par contre, ça ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval. Je me demande même s'il y a moyen d'en trouver sur cette île.
Cela fit réfléchir Anys. Cela aurait certainement été trop facile s'il suffisait de retourner des cailloux pour s'en procurer un. Il devait y avoir une astuce quelque part.
Elle regarda autour d'elle. L'île sur laquelle les candidat se trouvaient était assez petite et recouverte de sable. Cela lui rappelait l'archipel de Mâ-Deir sur la côte de son pays natal. Eric lui avait un jour dit que ces îles avaient été crées par la dérive de banc de sables, que le sol y était très instable et qu'il y était impossible d'y construire quoique ce soit de solide. Anys comprit. Il n'y avait pas de roches sur cette île susceptible de contenir ces précieux fossiles. Il fallait les trouver ailleurs. Pour cela, il fallait donc quitter cet archipel de sable blanc et atteindre le continent. Elle jeta un coup d'oeil à Bazuu qui partait de son côté, plongé dans ses propres pensées. Elle devait réfléchir toute seule.

Anys décida que sa priorité était d'arriver sur le continent. Tout ce qu'il fallait pour réussir cette épreuve était de ramener le certificat d’authenticité d'un fossile et cela ne pouvait pas s'obtenir sur cette île visiblement déserte. Elle s'éloigna du groupe, pénétra dans la forêt et grimpa à l'arbre le plus haut. Elle voulait repérer le continent.

Elle eut sa réponse à sa question très rapidement. Le continent en question semblait proche. Une énorme chaîne de montagnes se dessinait à l'horizon, de l'autre côté de l'île. Avec un bon bateau, on devait l'atteindre en quatre ou cinq heures. C'était un peu loin pour y aller à la nage. Elle devrait récupérer le sous-marin pour s'y rendre. Et ce fut alors qu'elle remarqua des bâtiments de bois dans la forêt. Ils se trouvaient à l'autre extrémité de l'île et était grossièrement déguisés en rochers. elle remarqua même un petit bateau entrer dans ce qui ressemblait à une caverne, mais qui était certainement un port de contrebandiers. Elle sourit. Elle se retrouvait en terrain connu. Pendant sa guerre civile, les rebelles devaient souvent traiter avec ce genre de personnes pour s'approvisionner en armes. Elle se dit qu'une soixantaine de candidats à l'examen de hunter devaient être capable de neutraliser cette bande de trafiquants. Était-ce ce que les juges attendaient d'eux? Est-ce que ces contrebandiers étaient dans le trafic d’œuvres d'arts et de fossiles? Elle descendit de son poste d'observation. Elle ne pourrait pas s'emparer d'un bateau ou des trésors toute seule. Elle devait se constituer une équipe de choc.

Elle repartit à la recherche de Bazuu. Elle trouverait bien trois ou quatre autres personnes suffisamment qualifiées pour l'accompagner dans cette opération commando. En revanche, elle ne souhaitait pas rameuter tout le groupe. le butin serait alors beaucoup plus difficile à partager.
_________________
J'ai reçu un blog pour mon anniversaire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 146
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Mer 18 Déc - 21:53 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant



A force de rester au chaud, le hunter amateur commençait à être en sueur, il avait laissé ses vêtements chauds dans le sous-marin, dehors, l'air y était considérablement plus agréable, frais toujours, mais viable, et c'est tout ce qui importait, un climat tempéré après l'enfer des glaces et des eaux gelées, ça avait tout de suite un goût de paradis.
Visiblement, il faisait toujours nuit, mais le soleil ne devait tarder à se lever.
Lorsque les directives de la seconde épreuve furent donnés, Josip avait en tête de trouver un candidat de choix, le suivre, et lui subtiliser sa prise.

Des fossiles... A se demander si elle ne veut pas qu'on fasse son travail à sa place.

Mais les murmures finirent par atteindre ses oreilles, beaucoup doutaient de l'existence de fossiles sur l'archipel.
N'ayant pas dans l'idée de se lancer dans la spéléologie, il n'en fut pas découragé, quelqu'un finirait par trouver un moyen pensait-il, il suffisait de le retrouver avant qu'il n'atteigne le continent.
Aussi, en bon chasseur, il fallait anticiper le mouvement de ses proies, en chemin, il fît quelques candidats se hasarder à une tentative de contrefaçon de fossiles, on ne s'improvisait pas faussaire ainsi, mais force était de constater qu'avec un couteau et des pierres, le résultat semblait saisissant pour certains.
Pour anticiper le mouvement des proies en question, il attendait non loin des embarcations camouflées, le premier à s'y présenter serait surement celui disposé à obtenir le certificat pensait-il.
Alors il attendit quelques minutes avant qu'un individu sur de lui finisse par trouver à son tour les bateaux et se diriger vers la ville visible au loin.
Josip lui laissa un peu d'avance, puis embarqua à son tour et le suivi avec précaution jusqu'à toucher terre.
Là, il ne tarda pas à retrouver sa trace malgré la foule dans la rue, sa future victime avait trouvé un apothicaire, mais était ressortit pas loin de cinq minutes après dépité.

L'abruti... Il n'a pas eu son certificat.

C'était prévisible mais pas bon à savoir, il restait alors à faire le guet non loin de chez l'apothicaire, aucun des candidats ne le reconnaîtrait depuis qu'il n'était plus recouvert de la tête au pied pour se tenir chaud lors de la première épreuve, restait juste à cacher sa plaque.
D'autres candidats vinrent avec ce qui semblait être des fossiles.
Josip commença à se ronger l'ongle de son pouce pensif et anxieux.

Merde, ils l'ont fabriqué ou ils l'ont vraiment trouvé là bas ?

Après tout les racontars étaient peut être faux, l'épreuve pouvait éventuellement viser à découvrir les talents cachés de certains à s'adapter à un travail qu'ils n'ont jamais exercé.

Non, inenvisageable.

Les sirènes de voitures de police retentirent, il y'avait eu un braquage. Les voitures de fonction fusaient, on aurait dit que cela se reproduisait chaque fois au même endroit.
Excédé, en montant dans sa voiture de fonction et en fonçant à son tour, un policier hurla : " Encore le musée ?! "
Le psychopathe ne tarda pas à comprendre.

Malin, il fallait y penser.

Assis à la terrasse d'un café, attendant une proie pour lui subtiliser son droit de passage à la prochaine épreuve, il sirotait un thé.
Les braquages à répétition devaient être le fait des candidats qui pour trouver un fossile, avaient cambriolé le musée, là où il ne fallait pas creuser pour obtenir des fossiles.
Le candidat à être entré chez l'apothicaire sortit fier de lui, certificat en main. C'était un individu corpulent, celui qui avait mené l'assaut pour s'emparer du premier sous marin.

Celui-ci est venu directement du quai jusqu'à l'apothicaire, il a vendu un fossile fabriqué de ses mains, tout aussi impressionnant.

Josip se dit alors que les candidats regorgeaient de ressources. En tout cas, il ne s'attaquerait pas à celui-là, il fallait se rendre à l'évidence, il n'en avait pas du tout le niveau.
Alors il fut temps pour lui aussi de faire preuve de ressource, il paya sa consommation puis se dirigea là où il pouvait obtenir une authentification.
L'apprenti hunter n'avait ni fossile ni candidat à voler, il y allait avec une idée en tête.
Entrant, c'était un homme d'un certain âge qui s'occupait du commerce, il semblait étonné, jamais il ne voyait tant de clients en si peu de temps sans doute. Cela conforta Josip dans l'idée que c'était bien un commerçant ici depuis longtemps et pas un hunter qui avait prit sa place pour l'occasion, cette pensée lui extirpa un grand sourire terrifiant dévoilant ses dents de charognard.
L'apothicaire était vieux et faible, aussi, il ne fallu pas grand chose pour l'effrayer, en le tenant à la gorge pour exiger de lui un certificat d'authenticité même si rien n'avait été remis.
La police tarderait surement à le chercher après son forfait, ils étaient tous trop affairés au musée.
Ainsi, le certificat fut remis bien vite par le vieillard effrayé.

Merci mon brave Monsieur, pour votre amabilité je vais vous prédire l'avenir, je vois beaucoup de fréquentation dans votre commerce aujourd'hui, et des ennuis avec la police héhé.

Puis, Josip retourna au quai et embarqua à nouveau sur l'île.

Le tout, c'est de ne pas me le faire voler à mon tour et c'est dans la poche.

En réalité cette épreuve avait pour but de déterminer quels hunters avaient suffisamment de ressources pour atteindre un but au demeurant impossible et savoir réfléchir à d'autres solutions que celle proposée. En somme, une épreuve de perspicacité et de débrouillardise.


PS : Medusa, tu peux pas faire parler un autre joueur comme tu l'as fait avec Bazuu sans son accord, mais vu que ce dernier ne s'en est pas plaint c'est surement ok avec lui.
_________________


Revenir en haut

Bazuu Zoldick
Nouveau
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2013
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Jeu 19 Déc - 11:22 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

Citation:

PS : Medusa, tu peux pas faire parler un autre joueur comme tu l'as fait avec Bazuu sans son accord, mais vu que ce dernier ne s'en est pas plaint c'est surement ok avec lui.


Exact, normalement elle devrait pas pouvoir mais là, ça permet d'avancer donc y'a pas de souci. On n'est pas non plus dans le coeur de l'action, alors même si ce n'est pas ce que j'avais prévu à la base, ça change pas grand chose! (bon par contre y'a des expressions qui font un peu vieillottes ça me ressemblerait pas trop de le dire o/)
_________________________


Suite aux explications des examinateurs, Anys se tourna vers moi, un air interrogateur sur le visage. Elle s'approcha et demanda :


- A ton avis, qu'est-ce qu'ils entendent par "fossile"? 

 
Apparemment, elle ne connaissait pas ce mot. Sûrement avait-elle évolué dans un univers différent du mien. L'école n'était pas accessible partout. Je lui donnai donc une brève explication de ce que c'était. Mais je la prévins qu'il faudrait de rudes efforts pour trouver..


Je me mis de suite en marche. Le temps jouait contre nous et à défaut de créer une contrefaçon, il allait me falloir le plus de temps possible si je voulais trouver une solution viable. L'échec ne m'était pas permis. Là était ma seule chance de devenir Hunter professionnel. Je m'enfonçais donc dans ce qui s'apparentait à première vue à une forêt. Elle était surprenante. Aucun bruit, si ce n'est celui du vent. Même les oiseaux étaient muets. Et invisibles, d'ailleurs : je n'en voyais aucun. Toutes les plantes, de différentes tailles, étaient de la même espèce. D'âges différents, ils avaient la même forme, les mêmes feuilles, bref, tout était pareil. Le revers de chaque feuille était recouvert de petits grains jaunes. Très observateur, je décidai d'y jeter un coup d'oeil. J'arrachai une feuille. C'était des spores.

Attendez. Pas d'oiseau. Pas d'insecte. Pas de trace animale au sol, ni même de selles. Une seule espèce végétale. Des spores. Il n'y avait donc jamais eu d'animal sur cette île? Les plantes n'avaient pas besoin de ces insectes qui butinent leurs fleurs et les fécondent ; le vent le faisait pour elles. Mais, comment trouver des fossiles? Si aucune espèce animale n'existait? Soudain, une idée percuta mon esprit. Les plantes aussi forment des fossiles! La question était maintenant de savoir comment les trouver. Ce n'était pas chose aisée. Il ne suffisait pas de creuser pour tomber dessus. Les plantes se décomposent si facilement que les fossiles se font rares. En fait, ils ne se fossilisent quasiment que sous l'eau. J'allais donc devoir retourner au bord de mer. Là où le sol est assez humide et imbibé d'eau de mer pour que les plantes se soient conservées. Restait à savoir combien fallait-il creuser, et surtout savoir reconnaître un fossile végétal.. Oh et puis, avec un peu de chance, pensais-je, je tomberai peut-être sur un fossile animal provenant de la mer..


Après avoir trouvé deux galets de forme idéale, je me mis à creuser à l'aide des deux mains, à la manière d'un petit chien, utilisant les pierres pour ne pas m'abîmer les mains. Après plusieurs dizaines de minutes d'efforts, j'aperçus la jeune femme avec qui j'avais conversé plus tôt. Peut-être amenait-elle une solution elle aussi? Quoi qu'il en soit, j'étais optimiste quant aux chances que j'avais de trouver. De plus, plus nous avions de fossiles, mieux c'était : cela pouvait nous garantir la réussite dans le cas où nous serions pris en embuscade, en négociant nos vies contre un fossile. 


J'attendais qu'elle m'approche avant de lui adresser un sourire, tant interrogateur que soulagé, pensant qu'elle avait une solution plus fiable que la mienne.


Revenir en haut

Medusa
*meduse-nécrophile*

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2009
Messages: 2 149
Localisation: En vadrouille dans Bruxelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Personnage préféré: Uvoguine, what else?

MessagePosté le: Ven 20 Déc - 02:29 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

Ok, j'attendrai ses réponses, dans ce cas.
-----
Anys ne tarda pas à retrouver Bazuu et lui expliqua ce qu'elle avait vu.
"Il y a des contrebandiers de l'autre côté de l'île. Ce genre de type possède souvent de véritables cavernes aux trésors. Je ne serais pas étonnée qu'on y trouve notre bonheur... Par contre, je ne peux pas te promettre que ce sera une partie de plaisir. Il faudra peut-être tuer..."
Et elle tapota la sacoche contenant son revolver fétiche, indiquant qu'elle n'allait pas hésiter à s'en servir.
" Je ne serais pas contre un peu d'aide si jamais il faut se battre. C'est pour cela que je suis venue t'en parler. Tu n'es pas obligé de m'accompagner. Mais si cela peut te rassurer, je peux te dire que je m'y connais plutôt bien, en infiltrations discrètes."
_________________
J'ai reçu un blog pour mon anniversaire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Bazuu Zoldick
Nouveau
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2013
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Dim 22 Déc - 16:28 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

- Des contrebandiers?


Ce mot résonna dans ma tête. Je le connaissais. Mais la définition m'échappait. Je n'écoutais plus ce qu'elle me disait. J'essayais de me souvenir de ce que voulais dire ce mot. Soudain, un petit bruit attira mon attention. Elle tapotait la sacoche dans laquelle se trouvait son arme favorite. Elle alla jusqu'au bout de son idée et me demanda de l'aider s'il y avait à se battre. C'était mon domaine. Le problème c'est qu'une fois dans l'action je n'avais plus autant de recul qu'à l'accoutumé. Ainsi, je risquais fort de faire des conneries, bien que je ne craignais pas grand chose pour ma vie. Seulement, je ne voudrais pas risquer d'échouer à l'examen.. Mais elle semblait sûr d'elle, comme si c'était une professionnelle. Sûrement avait-elle eu une vie plus mouvementée que la mienne, celle d'un campagnard dont la seule source d'action était celle que m'offrait le vandalisme dont j'étais l'un des acteurs principaux parmi tous les pseudos-délinquants du coin.



Les pierres toujours en main, je lâchai la demoiselle du regard pour me remettre à creuser. J'évaluais la situation. Là, j'étais en train de creuser. J'allais mettre plus d'une heure pour creuser assez profondément pour oser prétendre trouver un fossile, et encore, que s'il y en avait.. Je risquais donc uniquement de perdre par faute de ne pas avoir trouvé de fossile. Mais là où Anys comptait m'emmener, j'encourais le risque d'être blessé et de ne pas pouvoir assurer les prochaines épreuves. Mais c'était toujours mieux que d'échouer ici! Et puis un Hunter doit savoir prendre des risques. Alors je me relevai, lâchai mes pierres, frottant mes mains l'une contre l'autre puis contre mes cuisses pour les nettoyer du sable humide qui ne les lâchait point, avant de peser le pour et le contre une dernière fois, rapidement. Je plongeai mon regard dans celui d'Anys en acquiesçant de la tête. Après un petit soupire, je lui adressai un sourire plein d'encouragement, avant de sortir du trou dans lequel je creusais d'un vif bond. L'air sérieux, d'un coup, je fixai la demoiselle en fronçant légèrement les sourcils, comme si l'heure était grave. Ce qui était tout de même un peu le cas!  


- Tu peux compter sur moi. Seulement.. je n'accorde ma confiance que très difficilement. Tu as la mienne, mais elle pourrait s'envoler assez rapidement. De plus, je n'admettrai aucun autre allié. Penses-tu qu'à nous deux, nous ferons le poids?


Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 146
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 10:22 (2013)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

MJ

En attente de Badis qui ne donne plus signe de vie.

Les contrebandiers du récifs volaient toutes sortes de bien sur les quais et même en mer, ils étaient un vestige de la piraterie. Leur méthode étaient néanmoins plus méticuleuses, faisant moins de mort, leur attirant bien moins l'oeil des autorités ainsi.
Mais de toutes leurs conquêtes, c'était des armes acquises dont il fallait se méfier, les convois d'armes de précisions coûteuses et destinées à la guerres voyageait entre pays, et pouvaient être dévastatrices entre de mauvaises mains.
Leur complexe n'était un secret pour personne, mais si la police ne s'y attardait, c'était tout simplement car trop bien gardé.

En tout l'organisation comptait prêt de 40 membres, tous armés, ils occupaient un vaste hangar non loin des quais, deux gardes à chaque entrée, plusieurs autres en haut des passerelles pour surveiller la totalité du bâtiment de l'intérieur.
Entraient et sortaient acheteurs de marchandises volées, entraient sans sortir les voleurs trop téméraires.
Le vent de terre soufflait à l'heure de la seconde épreuve, rendant l'accès par la mer déjà difficile.
Mais au sein du hangar, c'étaient des centaines de containers énormes regorgeant de trésors de toutes sortes qui s'y trouvaient.
Techniquement, il était impossible de rentrer sans être repéré, et il était improbable, si ce n'est suicidaire d'espérer entrer par la force et ressortir indemne faute de l'avantage numérique et armé de l'organisation.

_________________


Revenir en haut

Medusa
*meduse-nécrophile*

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2009
Messages: 2 149
Localisation: En vadrouille dans Bruxelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Personnage préféré: Uvoguine, what else?

MessagePosté le: Jeu 2 Jan - 18:21 (2014)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

Anys et son allié temporaire examinaient le port d’un peu plus près. Ces gens n’étaient pas des novices. Ils avaient installé un système de surveillance assez efficace et étaient bien équipés. Pour seulement deux personnes, c’était assez risqué, voire impossible. Ce fut alors que les deux candidats remarquèrent du mouvement pas loin de chez eux. D’autres participants avaient eu la même idée et avaient réussi à former un commando de dix personnes. Ils allaient se préparer à tenter une infiltration par l’ouest, ce qui, à priori, était un choix logique car c’était l’endroit le moins surveillé du complexe. Cependant, il était évident qu’à l’instant où l’alerte serait donnée, plus de la moitié des contrebandiers rappliqueraient dans leur direction, ce qui laisserait d’autres endroits beaucoup moins surveillés.
La jeune fille se retourna vers Bazuu et lui dit :
« Avec ces zozos faisant diversion de leur côté, nous avons nos chances. Tout sera une question de timing. Il y aura certainement de la baston, mais en choisissant bien notre point d’attaque, nous devrions pouvoir passer sans trop de casse. Ça te va, comme plan ? »
_________________
J'ai reçu un blog pour mon anniversaire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

BadisDz
Passe la 3e épreuve
Passe la 3e épreuve

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2013
Messages: 200
Localisation: Paris
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 4 Jan - 02:54 (2014)    Sujet du message: Examen Hunter Répondre en citant

Enfin, la seconde épreuve avait débuté, Iruushi s'était plutôt bien remis de la première. Après avoir attentivement écouter les instructions des examinateurs il se mit a songer pendant plusieurs minutes.


Les autres candidats s'empressait d'agir, Iruushi les observaient ainsi que le paysage alentour. Il appréciait le doux climat qui régnait.
Après quelques minutes, il avait eu écho des doutes quant à la présence de fossiles sur cette île.


"Même si il y en a, ils doivent se faire rare." (en parlant des fossiles).


En se remémorant les paroles des examinateurs, il bloqua sur cette "vile dynamique":


"La clé doit se trouver la bas."


Après une courte balade en ville pour repérer les lieux, il vit l'apothicaire, musée et remarqua l'agitation de la police.
Il s'arrêta un instant, sourit légèrement avant de rebrousser chemin.


"... ; ;D


Ici... Non... Plutôt ici. Voilà, parfait. "



Il patienta un bon bout de temps, puis vit arriver sa proie. Il ne pu s'empêcher de sourire.


"Hmmm... Enfin *_*."


Caché entre deux buissons, proche du port de la ville où s'était amassé les bateaux des différents candidats.
Il vit la jeune femme, l'air confiante passer près de lui pour sûrement rejoindre son bateau.
En fait, il s'agissait d'une candidate qu'il avait aperçu auparavant sortir du musée avec un fossile.


Il remarqua qu'elle n'avait rien en main, juste un énorme sac sur son dos.
Iruu sorti de sa cachette, il avait soigneusement caché ses armes et son équipement. Une corde lui suffirait.


La candidate s'apprêtait à monter sur le bateau, elle déposa son sac devant elle afin d'escalader pour atteindre le bateau mais elle n'eut le temps que de déposer son sac avant de voir une corde devant elle venu se glisser sur son cou et l'éteindre.


"Chut... pas la peine de crier. Inutile de mentir. Je veux juste ce certificat. "


La candidate ne dit rien, Iruushi commençait donc à forcer sur la corde:


"Soi tu me le donne, soi je te tue et je trouve ton certificat, je finirai bien par le trouver non?."


La jeune femme montra son sac des yeux. Iruushi s'empressa de lier la femme à l'aide de la corde afin qu'elle ne puisse bouger.
Il se mit a fouiller le sac puis vit la clé de l'épreuve.


"Voler le voleur, comme au poker. Le bluff c'est mon affaire. "


Iruushi n'avait en réalité nulle intention de la tuer.


"Bon je te laisse ici, quelqu'un finira bien par te libérer. Allez ciao. "


Il récupéra son équipement avec le certificat en main puis embarqua vers l'île.


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:31 (2016)    Sujet du message: Examen Hunter

Revenir en haut

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hunter X Hunter Dreams Index du Forum -> RPG Hunter X Hunter -> Entre les villes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_photo par Leparachute