Hunter X Hunter Dreams Index du Forum
FAQ     Rechercher     Membres     Groupes     Profil     Se connecter pour vérifier ses messages privés     S’enregistrer
Connexion



shimoneta to iu gainen ga sonzai shinai taikutsu na sekai

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hunter X Hunter Dreams Index du Forum -> Membres -> Mangas/Animes/OST
Medusa
*meduse-nécrophile*

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2009
Messages: 2 239
Localisation: En vadrouille dans Bruxelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Personnage préféré: Uvoguine, what else?

MessagePosté le: Mar 20 Juin - 16:10 (2017)    Sujet du message: shimoneta to iu gainen ga sonzai shinai taikutsu na sekai Répondre en citant

Un des plus longs titres de manga que je n'ai jamais vu. Et un des mangas les plus drôles de ces dernières années.


"Shimoneta" est une série de light novels adapté en manga puis en animé paru il y a moins de deux ans (deuxième saison sur les rails). 


sypnosis: Il y a 16 ans, la loi "au maintient à l'ordre public et de la morale pour le développement de la jeunesse" a bouleversé le japon. Il est devenu interdit de prononcer la moindre obscénité et d'afficher la moindre image jugée indécente. Chaque personne porte autour du cou un collier made in Battle Royale qui signalera à la brigade des moeurs le moindre écart. Dans ce monde où lire du porno est devenu un crime, Tanukichi va intégrer une des plus importantes écoles de morale (lieu où on lave le cerveau de tout ces innocents bambins qui ne savent même plus comment on fait des bébés.) Il veut faire profil bas car son père avait provoqué beaucoup de désordre les premières années de la cette loi et est condamné à la prison à vie. Mais sur le chemin du lycée, il rencontre une terroriste de la pudeur, Blue Snow, qui va l'embrigader dans son organisation terroriste (SOX) pour "éduquer" la jeunesse et protester de différentes façon contre la loi du maintien de la morale.


critique: On ne va pas se mentir, c'est un manga Eichi. Il y a plein de petites culottes, de poitrines, d'allusions sexuelles plus ou moins osées pour tous les goûts. La pornographie est le tête principal de l'oeuvre, mais il y a une certaine réflexion à l'oeuvre. D'abord, la question sur la censure en elle-même. En quoi la censure protège-t-elle la population, en quoi la transgresser aide-t-elle la population? 
Et de plus, c'est au Japon que cette oeuvre est sortie (les américains, je crois qu'ils ne sont pas encore prêts à aborder le sujet). Dans ce pays où le renouvellement de la population va devenir un problème majeur dans les années à venir (on prévoit une baisse de 15-20% dans les 30 prochaines années), on est en droit de se demander quelles conséquences une telle censure des mœurs pourrait avoir. (Les études  ont tendance à pointer du doigt le fait que les femmes aspirent moins à une vie de famille et les garçons, pris au dépourvu par la prise d'indépendance des femmes, se rabattent sur la pornographie 2D et virtuelle). Dans l'animé, comme toute allusion sexuelle est absente de la vie de nos innocents adolescents, tout le monde se pose la question de savoir comment ils pourront perpétuer l'espèce humaine, ne sachant même pas comment se servir de ce qu'ils ont entre les jambes. Et durant le manga, oui, les terroristes de SOX font l'éducation de tous ces innocents lycéens en leur montrant comment cela se passe dans la nature, leur expliquant que l'acte viendra naturellement.
La question de savoir ce qui est sain en malsain en terme de pornographie est également abordé. Certains autres groupes rebelles menacent vraiment l'intimité et la sécurité des citoyens.


Bref, sous sa couverture de manga eichi infesté de blagues de cul, il faut reconnaître que des questions sérieuses sont posées et que des réponses sérieuses y sont rendues.


Autrement, qu'est-ce que j'ai aimé dans ce manga? deux personnages: la terroriste Blue Snow dotée d'une imagination sans fin quand il s'agit de faire ses "éducations" et son principal adversaire, Anna, la présidente du comité des étudiants qui est... il faut vraiment que vous la voyez à l'oeuvre pour le croire.


Bref, le manga et l'animé étaient vraiment, vraiment drôles et intéressants et je les recommande  à tout le monde. 
_________________
J'ai reçu un blog pour mon anniversaire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Juin - 16:10 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

En ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 261
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Mar 20 Juin - 16:55 (2017)    Sujet du message: shimoneta to iu gainen ga sonzai shinai taikutsu na sekai Répondre en citant

Citation:
(on prévoit une baisse de 15-20% dans les 30 prochaines années)



Beaucoup moins que ça. De l'ordre de dix mille habitant par an dans un pays dont la surface et deux fois inférieure à la nôtre et la population deux fois supérieure, où une grande partie du pays est inhabitable à cause de la montagne et où la robotisation du travail est très en avance ce qui pose un problème au niveau d'un surplus de main d'œuvre. S'il fallait aborder la démographie japonaise, ce serait plutôt du côté de chez Malthus qu'il faudrait zyeuter.


Citation:
 (les américains, je crois qu'ils ne sont pas encore prêts à aborder le sujet)



Les américains sont les premiers producteurs de porno, les japonais les second. Dans un pays où je crois une jeune fille sur trois a admis avoir tourné dans un porno (ça me semble beaucoup faudrait que je retrouve la source), je pense qu'ils en sont au même niveau que les Etats-Unis, voire pire à certains égard niveau cul (Les maid café, les distributeurs de petits culottes usagées etc...).


De ce que tu nous décris, j'ai davantage l'impression qu'un auteur a cherché un prétexte pour faire de l'eichi et qu'il a drapé le tout d'une dimension philosopho-politique pour justifier le fait de dessiner ce qu'il dessinait. Pas très subtil d'aborder ce genre de sujet comme il l'a fait et même contre-productif. Dénoncer du cul en en faisant à mot couvert son apologie tout en criminalisation la volonté morale d'empêcher de la subversion pornographique, le tout à une époque où les enfants sont sexualisés très jeune où on apprend dès la maternelle, je cite "Découvrir les 5 sens et les plaisirs qu'ils suscitent" : https://www.ac-grenoble.fr/savoie/pedagogie/docs_pedas/sexualite_ecole/pdf/obj_cycles.pdf , le type est clairement dans l'ère du temps.


On est loin des classiques humoristiques du Jump comme Bobobo, Pyuu to Fuku Jaguar, Gintama (avant la trame sérieuse) et Kochi Kame où la notion même de cul était quasi absente ou en tout cas abordée avec tact.
_________________


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:30 (2017)    Sujet du message: shimoneta to iu gainen ga sonzai shinai taikutsu na sekai

Revenir en haut

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hunter X Hunter Dreams Index du Forum -> Membres -> Mangas/Animes/OST Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_photo par Leparachute