Hunter X Hunter Dreams Index du Forum
FAQ     Rechercher     Membres     Groupes     Profil     Se connecter pour vérifier ses messages privés     S’enregistrer
Connexion



Yuri on Ice

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hunter X Hunter Dreams Index du Forum -> Membres -> Mangas/Animes/OST
Medusa
*meduse-nécrophile*

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2009
Messages: 2 239
Localisation: En vadrouille dans Bruxelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Personnage préféré: Uvoguine, what else?

MessagePosté le: Jeu 29 Juin - 21:40 (2017)    Sujet du message: Yuri on Ice Répondre en citant

Et me voilà avec une nouvelle review. L'animé qui a dominé l'automne 2016, ravi les cœurs de toutes les jeunes filles et donné des cauchemars à leurs éventuels petits copains, raflé les prix de meilleur opening, ending, meilleur couple, meilleur personnage masculin...  j'ai nommé, le seul et unique 


Mr. Green YURI ON ICE Mr. Green




(et ici, il faut écouter ce putain d'opening pour se mettre dans l'ambiance. Car je vous jure qu'il y est pour beaucoup dans le succès quasiment magique de l'animé)





Bon, il me semblait qu'il était de mon devoir de fangirl d'expliquer aux malheureux garçons le pourquoi du comment du traumatisme qu'ils ont subit, avec l'oppression de toutes ces jeunes filles qui ne pensaient qu'à cosplayer Viktor Nikiforov ces derniers mois.


sypnosis: Yuri Kastuki est supposé être le meilleur patineur artistique du Japon, mais suite à une série d'échecs désastreux, il retourne dans sa ville natale avec l'idée de mettre un terme à sa carrière. Mais un soir, il apprends qu'une vidéo de lui copiant à la perfection le programme du quintuple champion du monde Viktor Nikiforov est devenue virale sur le net. Et la cerise sur le gâteau, le dit-champion, soudainement intéressé par le potentiel de Yuri, débarque au Japon pour devenir son coach. Et là dessus, un autre Yuri (Plisetsky, meilleur espoir de la Russie) débarque, déterminé à ramener son sempaï Viktor dans son pays pour qu'il soit son coach perso. Objectif: la prochaine médaille d'or aux championnats mondiaux.


critique: 
Bon, on va déjà se débarrasser du plus gros colis. Oui, cela va parler de patinage artistique et de Yaoï. Oui, messieurs, je comprends, rien qu'à ces mots, vous avez déjà envie de fuir. Je vous comprends. Mais n'avez-vous pas envie de comprendre pourquoi un animé avec un tel concept a complètement dominé la fin de l'année 2016? Alors on s'assied calmement, et je vous promets que je ne vous forcerai pas à regarder les 12 épisodes de la première saison. (parce que oui, pour le plus grand bonheur des fangirls, une nouvelle saison est attendue pour octobre 2017).


C'est bon, j'ai votre attention?


Mélangez une demande toujours plus grandissante pour des romances masculines de la part du public féminin japonais aux nombreuses médailles gagnées par Yuzuru Hanyu (le nouveau héros du Japon qui gagne tout en plus d'être particulièrement mignon), un tel animé devait être produit tôt ou tard. Le héros de l'animé ressemble tellement à Yuzuru que ce dernier doit faire des cauchemars à propos de plusieurs millions de jeunes filles l'imaginant fleurter avec un patineur Russe. (J'ai pitié pour le gars, sérieux. Il n'avait rien demandé.)


Et le résultat? Si vous arrivez à passer le stade du blocage psychologique primaire de l'idée de Yaoï sur la glace, oui, c'est pas mal. Ce n'est pas le meilleur animé du monde, mais ça donne très bien. L'animation et les musiques sont super bien. il est très amusant de voir à quel point ils ont pu intégrer la personnalité des différents personnages dans leurs mouvements. Les séances de patinage sont d'ailleurs les grands moments de développement de ces derniers. Chacun des patineurs expose ses ambitions et ses tourments sur la glace, au rythme de la musique et des mouvements qui dévoilent leur personnalité. 


Pour les points négatifs, on ne va pas se mentir, si tous les personnages sont sympathiques au premier coup d'oeil, dans cette première saison, seulement trois des patineurs sont vraiment développés, les deux Yuri et Viktor. La deuxième saison sera à chier s'ils s'en tiennent à ces trois persos.
 Le scénario de cette saison est relativement simple. Le héros est en dépression, arrive le coach qui va le remettre sur pied, suivit par le rival qui va le motiver d'avantage.  Et ensuite, c'est relativement répétitif. une compétition, un petit progrès dans la relation entre nos deux protagonistes, puis une nouvelle compétition. Et chaque compétition, c'est au moins quatre personnes qui racontent leur vie en glissant sur leurs patins. Et le temps d'une pause, nos deux tourtereaux se font la promesse qu'ils se marieront lorsque Yuri décrochera l'or. Et quand vient l'épisode 12, nous savions toutes que Yuri n'aurait pas cette médaille parce que sérieusement, aucune d'entre nous n'était contre une deuxième saison concentrée sur leur mariage.   .


Mais malgré ce scénario qui est très simple au premier abord, il faut admettre... que la romance est bien racontée. Les personnages qui se connaissent mal au début, qui apprennent à se faire confiance. Yuri trouve une nouvelle motivation grâce à la présence de Viktor. Une petite scène "after credit" où on découvre qui a vraiment fait le premier pas. On ne s'embête pas avec des "bouh! Ils sont gays". Ils sont juste satisfaits d'être ensemble et personne ne vient les faire chier (sauf le rival, bien sûr, qui a besoin de son sempaï pour atteindre le haut du podium). Pas de scènes racoleuses ou de fan service (oui, bon, enfin si , dans le premier épisode quand le Russe vient envahir l'espace  vital du Japonais... ou s'il a abusé sur la vodka). Mais bref, ce à quoi je veux en venir, c'est que Yuri ou Viktor auraient été remplacés par une fille, cela aurait été du pareil au même. Vous ne verrez absolument rien de dérangeant. 

le grand positif: Les musiiiiques...  . Rien que pour les génériques de début et de fin, j'avais envie d'attendre la semaine suivante et le nouvel épisode.


Conclusion: l'animé était très bien quoique simple. Il est agréable à regarder une fois qu'on a passé le mur du "romance entre garçons" et "patinage artistique" qui ne sont pas forcément la tasse de thé des garçons. L'animé est clairement plus destinés aux filles. 
Je les attends au tournant pour la deuxième saison. La recette de la première ne marchera plus lors de la deuxième. 


Le vrai problème, c'était effectivement les fangirls qui ont du vous effrayer ces derniers mois. Je suis d'accord pour dire qu'un grand nombre d'entre-elles ont pris toute cette histoire un peu trop au sérieux. Les filles un peut trop portées sur le yaoï me font moi-même flipper.  

_________________
J'ai reçu un blog pour mon anniversaire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Publicité






MessagePosté le: Jeu 29 Juin - 21:40 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Jojo
Hunter Moderation

En ligne

Inscrit le: 01 Juin 2009
Messages: 1 261
Personnage préféré: Novu

MessagePosté le: Ven 30 Juin - 15:50 (2017)    Sujet du message: Yuri on Ice Répondre en citant

Citation:
Bon, on va déjà se débarrasser du plus gros colis. Oui, cela va parler de patinage artistique et de Yaoï.




*s'échauffe*
Je préviens, la suite va faire grincer des dents  .


Citation:
Mais n'avez-vous pas envie de comprendre pourquoi un animé avec un tel concept a complètement dominé la fin de l'année 2016?




Parce que si on peut vendre de la lessive à des ménagères, on  peut faire bouffer tous les animés qu'on veut à leurs filles. 


Citation:
C'est bon, j'ai votre attention?




Juste le temps que la morphine commence à faire effet.


Citation:
Et le temps d'une pause, nos deux tourtereaux se font la promesse qu'ils se marieront lorsque Yuri décrochera l'or.




Parce qu'ils ont aussi légalisé le mariage homo au Japon ?! 
Mais où est-ce que je vais bien pouvoir m'exiler donc ? J'espère qu'ils ont l'ADSL à Pyong Yang, les recours me manquent.


Citation:
c'est que Yuri ou Viktor auraient été remplacés par une fille, cela aurait été du pareil au même. Vous ne verrez absolument rien de dérangeant.




 Naïve.


Bon, pour en revenir à l'anime en lui-même. Le générique est une honte. Sa musique en tout cas. Quand on fouille le répertoire chansonnier japonais, il y a quand même matière à trouver des musiques suffisamment harmonieuses et gracieuses pour s'accorder à la thématique du patinage artistique. Se faire bouffer par les caincains à ce point eux aussi, ça fait de la peine. De toute manière, beaucoup trop de compositions musicales des patineurs artistiques d'aujourd'hui sont en anglais et de mauvaise facture qui plus est. 


Mon patinage artistique à moi, c'est celui de Brian Joubert (champion du monde en 2011) : http://www.lejdd.fr/Sport/Sports-d-hiver/Actualite/Joubert-les-chichis-et-les-chochottes-172184
Mon patinage artistique à moi, c'est Candeloro : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/223963-candeloro-se-lache-il-n-y-a-pas-de-vrais-mecs-en-patinage.html


Le patinage artistique, c'est pas un milieu de tatas, et cet anime, comme bien des comportements de patineurs d'aujourd'hui sont juste des crachats à la gueule des champions passés et de la discipline. Au-delà de l'aspect artistique, il y a l'aspect technique qui est de plus en plus dévalorisé par les jury actuels. On ferme ce sport pour en faire une discipline de plus en plus féminisé, le milieu du patinage artistique n'avait certainement pas besoin d'un anime pour gonzesses et homos (car en définitive le Yaoi ne s'adresse à AUCUN autre public que celui-là), stigmatisant un peu plus ce sport et le renfermant dans une conception médiatique éculée et récente qui vise à en faire un repaire de tatas.


Candeloro et Joubert qui s'y connaissent pas mal en la matière le constatent et le déplorent grandement. 


Pour avoir vu certains extraits, c'est racoleur au possible, l'histoire d'amour est avancée par les scénaristes avec la subtilité d'un babouin et c'est PUREMENT esthétique, sans technique, c'est romancé aussi bien sur le plan de la relation entre les personnage que des performances.
Bref, tu ne me feras certainement pas en dire du bien. Et pour la romance, allez, je vais m'auto-citer parce que j'ai une très haute opinion de moi  Mr. Green


"Une réelle histoire d'amour s'écrit sans un "je t'aime" et se dessine sans un baiser."


Pour la subtilité on repassera.
Rien à sauver que ce soit sur le plan du sport ou de l'amour. Et crois-moi, des mâles hétérosexuels ne s'infligeront pas un Yaoi ; d'ailleurs, des homosexuels non plus. De ceux que je connais, ils sont les premiers à me dire que ce registre est une insulte au bon goût et à leur intelligence tellement toutes les histoires sont formatées et superficielles. Je me risquerai pas à vérifier et vais prendre le risque de les croire sur parole. Du peu que j'ai vu de cet anime, c'est assez édifiant.
_________________


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:29 (2017)    Sujet du message: Yuri on Ice

Revenir en haut

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hunter X Hunter Dreams Index du Forum -> Membres -> Mangas/Animes/OST Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_photo par Leparachute